Les prédictions du Père Losch

Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Les prédictions du Père Losch

Messagepar Conspirator » Mer Sep 19, 2012 8:20 pm



Vidéo par Cedars de JW.COM

On appelle çà des prophètes de malheurs !!! :x :x et comme d'habitude, le folklore (ici macabre) est véhiculé non pas dans les livres (devenus vitrines du mouvement) mais dans une assemblée.
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Les prédictions du Père Losch

Messagepar Conspirator » Jeu Sep 20, 2012 9:47 pm

Cedars promet d'autres trucs sur Losch, il semblerait qu'il répète toujours les mêmes trucs depuis des années notamment sur les études supérieures, j'ai l'impression qu'on en a tient un bon:

http://www.jehovahs-witness.net/watchto ... the-future


"I think he repeats the same stuff over and over. I have three recordings of him giving essentially the same talk in three different locations in different years.
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Ivan K
Maitre
Messages : 404
Enregistré le : Lun Oct 19, 2009 2:17 pm

Re: Les prédictions du Père Losch

Messagepar Ivan K » Sam Sep 22, 2012 8:56 am

et comme d'habitude, le folklore (ici macabre) est véhiculé non pas dans les livres (devenus vitrines du mouvement) mais dans une assemblée.


Ça m'échappe, décidément! Que les Papys-radoteurs ("i'vont-tous-crever-et-z'études-supérieures-c'est-pô-bien-sauf-BTS-fossoyeur") complètement bornés et sectaires ne se rendent pas compte combien est dégueulasse et pas du tout positif du point de vue "publicitaire" leur affreux discours, c'est une chose. Mais --nom d'une pipe!-- il n'y a donc personne dans leur entourage pour les avertir qu'aujourd'hui, à l'heure de YouTube, il y a de moins en moins de différence entre les écrits publics et les discours qu'ils croient débiter dans l'entre-soi? Ils n'ont pas compris qu'on ne peut plus, du seul point de vue technique, avoir un discours pour "l'intérieur" et un autre pour l'extérieur, sans que ça se voie cruellement?

Je sais bien que ces pauvres bonhommes ont entendu leur vie entière que le monde ne durera pas, qu'après 1914 il ne reste qu'une "courte période", qu'on est tout au bout du bout de l'histoire, et que le XXè siècle sera celui qui verra tous ces bouleversements, mais il devient urgent que quelqu'un leur fasse prendre acte que --ça y est!-- on a quand même fini par entrer dans le XXIè, avec ce gros inconvénient qu'on appelle Internet.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Les prédictions du Père Losch

Messagepar Conspirator » Dim Sep 23, 2012 10:10 pm

Enfin en tout cas cela a marché un moment; comme pour l'émoustillement de 1986 "année de la paix" I Thessaloniciens 5:3, qui a été remarqué par le seul Bernard Blandre dans un de ses bouquins, parce qu'il y avait quelques traces dans les livres, sinon cela passait à la trappe.
Il est bien clair que depuis le net, les con... racontées dans le dernier discours qui mêlaient faits de prédication avec interventions des anges, supputation sur la suite des évènements mondiaux, etc... ont pris un coup de vieux...

Mais la question qui reste en suspens, c'est comment peuvent-ils faire autrement ? Il y avait un équilibre à un moment entre l'image donnée à l'extérieur et cette sorte de "off" des surveillants de circonscriptions lors de leur passage, ou du dernier discours d'assemblée, là il n'y a plus de "off" (et d'ailleurs ils ne sont pas les seuls à souffrir, la disparition du "off" chez les politiques est devenu aussi un problème pour eux, plus personne ne peut se lâcher... à une confidence, ou à exprimer le fond -parfois morbide et virulent de sa pensée)

Internet est au fond un problème pour tout le monde, on a tous un côté dark, et personne n'est préparé à accueillir ce côté-là sereinement, ben oui, un TJ quand cela se lâche, pour bien émoustiller les "brebis", çà parle de méchants qui meurent la gueule ouverte et qui sont des milliards, de petits TJ qui récupèrent les villas luxueuses des macchabées, et des anges, rien que çà, qui s'occupent à les aider quand ils ont un acariâtre aux portes qui veut les boxer... C'est jamais bien beau, le fond de pensée mêlé au instinct basique quand cela fait surface... pour un TJ qui fantasme la mort des autres encore plus...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Prophéties »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité