Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar Conspirator » Sam Oct 20, 2012 2:41 pm

La Watchtower ne veut/peut pas trouver 17 millions de dollars pour provisionner la somme qu'elle doit à Candace Conti, la victime de viol alors qu'elle était mineure, actes que la Watchtower a permis de camoufler à la justice, et demande donc à la cour de substituer à la somme demandée en appel (qu'elle doit fournir en attente de toutes nouvelles révisions), une de ses propriétés en gage à Patterson... et hop un mois de gagner, en obligeant un nouveau rendez-vous judiciaire:

http://www.jehovahswitnessblog.com/jw-l ... onti-news/

Stratégie d'usure déjà utilisée dans les affaires fiscales, immobilières mais là la Watchtower s'oppose à une victime de viol, qui semble judiciairement, à l'heure actuelle avoir été reconnue aussi victime de la politique de la Watchtower sur la question.

Par exemple en 2004, à Brooklyn, la société Watchtower a vendu une propriété pour 205 millions de dollars (8 années après on a plus d'argent ?):

http://www.easternconsolidated.com/Lite ... jectType=6
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
yalbmert99
Maitre
Messages : 493
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar yalbmert99 » Sam Oct 20, 2012 5:33 pm

Bon sang, quelle farce de la watchtower! J'espère qu'aucun juge ne la croira...
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar Conspirator » Sam Oct 20, 2012 6:16 pm

A mon avis, il ne s'agit pas ici qu'un juge les croit, pour moi c'est faire durer, tant que c'est légal, on s'en fout... comme le disait un intervenant sur Jw.com, toute multinationale ferait comme çà, c'est le B.A BA de la gestion d'une affaire judiciaire par une entreprise privée, que ce soit une question commerciale, de propriété privée, on utilise tous les recours possibles etc.... sauf qu'encore une fois je le répète ici, il s'agit en face d'une mineure qui a été violée... et pas une concurrente commerciale...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
yalbmert99
Maitre
Messages : 493
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar yalbmert99 » Dim Oct 21, 2012 5:58 pm

Oui. Aussi comme toute multinationale ou corporation la watchtower ne reconnait jamais avoir mal agit.
yalbmert99
Maitre
Messages : 493
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar yalbmert99 » Dim Nov 11, 2012 12:11 am

http://www.jehovahs-witness.net/watchto ... nts-in-pdf

La valeur des propriétés à Patterson de la Watchtower valent plus de 162 000 000$, plus de 9 fois la valeur de l'amende de 17 277 299$
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar Conspirator » Dim Nov 18, 2012 2:19 pm

La Watchtower a donc perdu ce round, elle doit trouver 17 millions de dollars en cash en provision de l'appel. C'est un détail dans le flot continu de l'appel qui apparemment devrait durer deux ans... Stratégie d'usure donc qui semblerait préparer une demande de règlement à l'amiable par la Watchtower, comme pour les autres affaires précédentes:

http://www.jehovahs-witness.net/watchto ... nts-in-pdf
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
yalbmert99
Maitre
Messages : 493
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: Candace Conti suite ou comment user l'adversaire...

Messagepar yalbmert99 » Lun Nov 19, 2012 4:46 pm

Bonne nouvelle, merci.

Retourner vers « Pédophilie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité