une question sans réponse

nil
Apprenti
Messages : 2
Enregistré le : Dim Oct 19, 2014 1:12 am

une question sans réponse

Messagepar nil » Lun Oct 20, 2014 12:04 am

Bonjour à tous.

Malgré quelques tentatives, je n'ai malheureusement pu obtenir de réponse à une question simple concernant la position tj contre le sang (j'espère sincèrement que la même question n'a pas été traitée ailleurs et que je e fais perdre de temps à personne).
Il me semble que certaines fractions du sang sont acceptées en transfusion sur le principe que Jéhovah ne saurait condamner ce qu'il a créé naturellement (à savoir des échanges de fractions de sang entre mère et enfant lors d'une grossesse). Je trouve ce principe tout à fait cohérent et justifié.
Ce qui me semble moins cohérent et justifié, c'est que ce bon principe ne soit pas appliqué de la même manière par ailleurs. Car enfin, Jéhovah n'est-il pas le créateur de la manière dont les humains se reproduisent? N'a-t-il pas conçu naturellement un mélange de sang lors des rapports sexuels (à l'origine par exemple - et malheureusement - de MST telles que le sida)?
Ma question est donc la suivante: sur le même principe que celui des fractions de sang, pourquoi Jéhovah condamnerait-il quelque chose qu'il a lui-même créé?
On remarquera par ailleurs que ces échanges de sang se font naturellement lors des deux phases qui permettent de donner la vie: l'acte sexuel et la grossesse. La transfusion permettant de sauver une vie ne serait-elle donc pas logique du point de vue de Jéhovah?

En souhaitant que certains parmi vous auront des éléments de réponse.

Cordialement.

Nil
yalbmert99
Maitre
Messages : 491
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: une question sans réponse

Messagepar yalbmert99 » Mar Oct 21, 2014 12:50 am

Bonjour nil, voici une page qui résume tout :

https://www.watchtowerlies.com/refus_de ... hovah.html
nil
Apprenti
Messages : 2
Enregistré le : Dim Oct 19, 2014 1:12 am

Re: une question sans réponse

Messagepar nil » Jeu Oct 23, 2014 1:26 am

Bonjour.

Merci pour ce lien que je connaissais déjà (il servira peut-être à d'autres), mais cela ne répond pas à ma question.
Je la résume donc:
si les fractions du sang sont autorisées sur la base que Jéhovah ne saurait interdire ce qu'il a créé naturellement (échange de fractions de sang durant la grossesse), pourquoi ne pas autoriser le sang complet puisqu'il y a un tel échange naturellement lors des relations sexuelles (que Jéhovah aurait lui aussi créé)?

Merci d'avance pour vos réponses, car je ne trouve pas de réponse logique ou argumentée.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: une question sans réponse

Messagepar Conspirator » Jeu Oct 23, 2014 10:46 pm

Je ne sais pas si tu auras une réponse Nil, tant ici on ne cherche plus à croire que les TJ (en tout cas les dirigeants) répondent à une logique, une ligne de raisonnement compréhensible et cartésienne. Pour moi, cette excuse du passage de certaines fractions entre le sang de la mère et du foetus, relève de l'argument bricolé au bord d'une table, histoire de trouver une explication qui semble logique à une pratique qu'on a autorisé car c'était le seul moyen médical de prétendre ne pas accepter de transfusions, tout en tentant de soigner les patients TJ qui pourraient avoir besoin de sang, en misant sur les nouvelles technologiques en vogue. Comme le sang est dangereux, les dirigeants TJ ont noté, que le corps médical utilisait de plus en plus des fractions pour éviter les risques, ils se sont dit qu'on allait pouvoir soigner les TJ par ces moyens tout en gardant l'interdit des transfusions intact, voilà ma vision de la chose.

Maintenant si tu veux de la logique jéhoviste, on a déjà parlé il y a de cela 10 ans, que c'était bien tous les composants du sang qui passait entre foetus jumeaux dans le ventre de la mère (http://tjrecherches.chez.com/twins.html), bref Jéhovah autorise les transfusions entre foetus jumeaux et comme pour les TJ et donc Jéhovah, le foetus est un être humain à part entière, CQFD, sauf que cela relève d'une logique tordue...

L'argument du "cela se fait dans la nature" (puisque Jéhovah a créé la nature) est pas mal débile quand on y réfléchit un peu, songeons aux singes bonobo qui pratiquent l'homosexualité voire une sorte de pédophilie pour gérer les problèmes au sein de leur clan, ou de la gentille mente religieuse qui tue son mari et le bouffe une fois la fécondation accomplie. Ce Jéhovah a sacrément un côté dark...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Sang »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité