La transfusion autologue

Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

La transfusion autologue

Messagepar Conspirator » Sam Mar 24, 2012 2:20 am

Une deuxième preuve que les dirigeants TJ autorisent la transfusion autologue avec stockage du sang séparé du corps, en prétendant le contraire, le cas du Bloodpatch trouvé par Beewatch:

http://beeehwatch.blogspot.fr/2012/03/blood-patch.html

Pour mémoire, la première preuve était le cas présenté par Jan B. Wade, coordinateur des CLH de la première heure, et un des webmasters der noblood.org en 2005, voilà 7 ans, le tj dans la salle d'opération pouvait ne plus être connecté en permanence au sang sorti de son corps, déjà à l'époque je notais que cela contredisait toute l'argumentation alambiquée de la direction des TJ qui est (était ??) la suivante:

Du sang qui sort de mon corps, s'il est réinjecté en circuit fermé n'est pas vraiment sorti de mon corps, donc ce n'est pas une transfusion de sang, c'est juste une extension (!!!) de mon système sanguin.

Voir en anglais le fil de discussion que j'avais créé à l'époque:

http://www.jehovahs-witness.net/watchto ... ood-Policy

Dommage que tous ces nouveaux blogs soient à fond dans la théorie 'antimaçonnique et les images subliminales cucul la praline, il y a vraiment des idées nouvelles et rafraîchissantes !!!
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: La transfusion autologue

Messagepar Conspirator » Sam Mar 24, 2012 2:28 am

Après réflexion, cette technique est déjà décrite en 1999 dans une TG, et j'en parlais déjà sur mon premier vieux site:

http://www.chez.com/tjrecherches/Autologue.htm

Bref, si il y a changement en 2005, c'est sur la quantité de sang stocké sans circuit fermé dans la salle d'opération (le fait que cela soit autorisé ne relève plus de la quantité, mais du moment et du lieu- juste avant l'opération, et dans la salle d'opération, une proximité de temps et de lieu qui n'a bien sûr aucune justification biblique même alambiquée !!!). Le fait de se faire transfuser "une petite quantité" de son sang qui est sorti de son corps sans circuit fermé date donc de 1999.

On peut donc sans l'ombre d'un doute ajouter les dates de 1999 et 2005 comme évolution de la doctrine sur le sang.
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Liberty
Maitre
Messages : 417
Enregistré le : Lun Oct 19, 2009 2:20 pm

Re: La transfusion autologue

Messagepar Liberty » Sam Mar 24, 2012 2:21 pm

Juste une petite précision: après vérification, La Tour de Garde en question est celle du 15 octobre 2000, et non celle de 1999.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: La transfusion autologue

Messagepar Conspirator » Sam Mar 24, 2012 2:24 pm

Liberty a écrit :Juste une petite précision: après vérification, La Tour de Garde en question est celle du 15 octobre 2000, et non celle de 1999.


Merci de la correction. :D :D
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
yalbmert99
Maitre
Messages : 491
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: La transfusion autologue

Messagepar yalbmert99 » Dim Mar 25, 2012 5:36 pm

La transfusion autologue est interdite :

http://www.watchtowerlies.com/watchtowerlies_011.htm

KM novembre 2006
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: La transfusion autologue

Messagepar Conspirator » Lun Mar 26, 2012 9:53 am

yalbmert99 a écrit :La transfusion autologue est interdite :

http://www.watchtowerlies.com/watchtowerlies_011.htm

KM novembre 2006


Oui dans leur logique puisqu'ils ne considèrent pas l'hémodilution comme une transfusion autologue, comme on le voit dans le tableau que tu fournis.

Là où c'est ambigu, c'est qu'il présente l'hémodilution comme ayant lieu "durant l'opération", or ce n'est pas tout à fait vrai, c'est juste AVANT (ou au début de, pour reprendre la logique TJ) l'opération que le sang est détourné dans des sacs, et ces sacs ne sont plus en contact avec le patient, bref l'argument du "circuit fermé" qui rendait acceptable théologiquement cette pratique, tombe à l'eau. On a un stockage de plusieurs litres de sang, en dehors de tout contact avec le corps du patient !!!

Pourtant l'article du KM que tu reproduis dit clairement que le TJ ne donne pas son sang, pour le stocker pour une utilisation plus tard... par un artifice non explicité clairement (celui du même lieu et de la même action), les dirigeants TJ ont autorisé le stockage du sang, sans circuit fermé. Alors que justement pour autoriser ces techniques qui faisaient sortir le sang du corps du patient TJ, ils avaient pris le temps d'expliquer par le menu, que "certains chrétiens" y voyaient une extension de leur circuit sanguin, du moment que c'était en circuit fermé, il n'y avait pas de sang sorti du corps.

Bref pour utiliser des Cell salvage, ils ont utilisé l'argument du circuit fermé (alors que pour les cell salvage) c'est bien du sang qui coule durant l'opération, qui est sorti du corps, c'était à la fin des années 80, c'était déjà tendancieux, vu que le sang récupéré, est forcément "sorti du corps" quelque part...

PUIS en 1999

Ils sont allés plus loin dans le reniement de leur principe de stockage du sang interdit et du "tout sang versé doit être jeté à terre"

celui de "la petite quantité de sang" en ce qui concerne les blood patch, et le tagging, l'idée (curieuse, que je n'ai jamais compris mais j'étais déjà sur le départ), c'est qu'au fond stocker UN PEU de sang, ce n'est pas grave, et comme le sang n'est pas longtemps en dehors du corps (sûrement quelques minutes, je pense)...

PUIS aux environ de 2005

ils ont augmenté la quantité de sang pouvant sortir du corps sans être en contact (on récupère au moins 1/2 litre mini) , tout comme le temps qu'il peut être sans contact avec le corps (les opération durant plusieurs heures), ils se raccrochent aux branches en déclarant que c'est "durant l'opération" (même si ils savent que tout se passe au début et à la fin), ainsi il s'agit maintenant de dire que c'est dans le même lieu, et la même action (quelque soit la durée de l'action !!!)

Si ce n'est pas du pharisianisme, alors je ne sais pas ce que c'est ??? En tout cas les critères de choix changent sans arrêt, il y a eu un critère de contact, puis un critère de quantité et de temps, maintenant il s'agit d'un critère de lieu et d'action. Et ils font croire qu'ils n'ont jamais changé d'avis, ni donc de critères !!!

En ce qui concerne les dernier critères, imaginons hospitaliser un TJ directement dans la salle d'opération où il va être opérer (même lieu) et déclarer qu'à partir du moment où il est entré à l'hôpital il s'agit de la même action, et l'on pourrait lui faire une transfusion autologue sur du sang stocké depuis plusieurs jours (car l'hémodilution autorisée est déjà une transfusion autologue mais de quelques heures !!!!). Après tout pour la durée du sang en dehors du corps, ils sont passés de quelques minutes, à quelques heures, qu'est-ce qui les retient d'être d'accord pour quelques jours ...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
yalbmert99
Maitre
Messages : 491
Enregistré le : Mar Déc 08, 2009 4:17 pm
Contact :

Re: La transfusion autologue

Messagepar yalbmert99 » Lun Mar 26, 2012 6:13 pm

Disont que la watchtower n'est pas très concordante avec elle-même...

Retourner vers « Sang »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité