Les bonnes blagues de notre ami Mizpah

Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Les bonnes blagues de notre ami Mizpah

Messagepar Conspirator » Mer Nov 07, 2012 3:54 pm

Vous connaissez le Masonic Hall de Auburn (NY), là où le brave Rutherford et d'autres membres de la IBSA allait faire des discours, notre ami Mizpah du forum de Michel Leblanc connaît bien et nous en fait un sketch, entre autres, sur le forum jw.com:

http://www.jehovahs-witness.net/watchto ... reemasonry

J'ai pris ce temple maçonnique car il apparait trois fois de suite, dans sa gentille liste, des temples maçonniques fréquentés par les orateurs TJ. Dès le début, donc dans le début des années 2000, j'avais expliqué, document de Pittsburgh à l'appui, que les temples maçonniques étaient loués un peu comme des salles des fêtes, dans ces contrées, et qu'on pouvait y voir défiler des associations culturelles, des concerts, etc... bref ce n'était pas parce que les orateurs TJ louaient ces salles pour des discours, que cela en faisait des crypto-franc-maçons, mais il semble que ce genre d'arguments soit très régulièrement oublié au point qu'il faille faire un rappel. Me basant sur un livre retraçant l'histoire d'une loge maçonnique à Pittsburgh, ville ou Russell habitait, je déclarais (http://tjrecherches.chez.com/AllegFM.htm):

"En fait l'histoire du temple d'allegheny montre une autre image: Pour financer les charges que produit l'entretien et la rénovation d'un temple, les maçons louaient une salle dans leur temple pour des réunions publiques, que ce soient pour des mouvements religieux (YMCA, baptiste), des pièces de théâtre ou des concerts.

A la page 126 de ce document par exemple, l'auteur déclare:

"It is interesting to note at this time the evidences of the continued popularity of the Auditorium, or "Concert Room" of the masonic Hall as a place convenient for the meeting of various organisation."

Traduction:

Il est intéressant de noter les évidences pour cette époque de la popularité continuelle de l'Auditorium, ou " Chambre de Concert" de la Salle maçonnique comme un endroit adapté pour les réunions d'une variété d'organisation."

Sur cette même page, il est expliqué que les maçons loueront leur salle chaque jour de la semaine à YMCA locale.

Au fil du livre d'autres mouvements sont évoqués comme utilisant le Temple maçonnique comme lieu de réunion:

Page 125: La seconde Eglise Baptiste qui loue la salle pour ses réunions religieuses

Page 133: pour les concerts et les réunions de charité des dames de l'Eglise Episcopale de la Trinité

Page 146: On apprend qu'avant la construction de l'Opéra, le temple maçonnique était le lieu culturel le plus prisé ou se passait toutes les représentations théâtrales et les lectures publiques. (discours)

Voici donc, la raison pour laquelle Russell donnait ses discours dans ce genre de salle: les maçons louait leur salle pour arrondir leur fin de mois et payer leurs charges."

Est-ce différent pour le temple maçonnique d'Auburn, ben non:

http://fultonhistory.com/newspaper%202/ ... 200119.PDF

Un journal de 1927, présente deux évènements musicaux différents dans ce temple, il y ait même question d'un orchestre qui y officie régulièrement pendant l'hiver entier (tapez "masonic" dans la recherche du fichier pdf)

Je suis fainéant, mais je suis persuadé, qu'on doit pouvoir trouver des dizaines d'évènements culturels et religieux en rapport avec ce Temple comme avec tous les autres, 12 années après on est guère étonné que des (au)burnes genre Mizpah ne l'ait toujours pas compris.

Pourtant invariablement depuis des années, les mêmes arguments ressortent, suivi des même messages de félicitation, d'effroi, d'admiration devant la recherche produite, alors que tout çà, c'est de la merde en boite:

Les temple maçonniques servaient de lieux de conférence, de salles de réunions, de salles de concert, et donc étaient un lieu culturel, qui n'obligeait absolument pas que ceux qui louaient ce genre de salles aient forcément un lien avec la franc-maçonnerie !!!
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Les bonnes blagues de notre ami Mizpah

Messagepar Conspirator » Mer Nov 07, 2012 4:19 pm

Ici un meeting des producteurs de lait du Milwaukee (ach tous des franc-maçons ces agriculteurs, moi je vous le dit)

http://fultonhistory.com/newspaper%202/ ... 200065.PDF

Page 6 d'un même numéro cité par Mizpah (9 Décembre 1920) on y découvre un concours de danse sous l'égide de l'orchestre de Hodgons (pour dire comme il est allé chercher loin le gars, pas foutu de tourner une page!!! ):

http://fultonhistory.com/newspaper%202/ ... 201522.PDF

Pages 5 un autre concours de dance prévu pour le lendemain le 10, précision est faite que cela se produit tous les jeudis:

http://fultonhistory.com/newspaper%202/ ... 201520.PDF

Bref le temple maçonnique (masonic hall) est cité trois fois: Deux pour de la danse, une fois pour les TJ, voilà bien un lieu ésotérique où les gens viennent danser toutes les semaines !!! :D :D
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Les bonnes blagues de notre ami Mizpah

Messagepar Conspirator » Sam Fév 14, 2015 12:48 am

Notre ami Mizpah n'est pas mort, donc il peut dire encore quelques belles conneries, il vient de découvrir que Alexander H. Macmillan était franc-maçon, mais bon il a bien un problème avec le H. notre ami Mizpah, Alexander Herman Macmillan est né en 1890, Alexander Hugh Macmillan en 1877. Mais on ne va pas s'arrêter à ce genre de petits détails, (qui prennent même pas une heure de vérifications sur google, y me font marrer ces grands chercheurs si faciles à dégommer)

http://www.tj-encyclopedie.org/Alexande ... nspiration

Je vous passe les belles phrases admiratives, sur les excellentes recherches que Mizpah peut faire par sa bande de suiveurs...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Le coin de la théorie de la conspiration et autres fondamentalistes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité