Russell baptisé mormon

Liberty
Maitre
Messages : 417
Enregistré le : Lun Oct 19, 2009 2:20 pm

Russell baptisé mormon

Messagepar Liberty » Jeu Mar 08, 2012 12:11 am

Selon ce lien, Charles Russell a été baptisé deux fois mormon après sa mort: en 1918 et en 1922. Et un Étudiant de la Bible n'est pas content et se dépêche de montrer que, pour Russell, le mormonisme était inspiré du diable.

On retrouve également Russell dans la liste établie ici sur ce blog.
Ivan K
Maitre
Messages : 404
Enregistré le : Lun Oct 19, 2009 2:17 pm

Re: Russell baptisé mormon

Messagepar Ivan K » Ven Mar 09, 2012 7:39 am

Je découvre aujourd'hui que les Mormons baptisent les morts! Alors là ils font fort, tout de même... :shock:

Ceci dit, je comprends la "colère" de cet Etudiant de la bible, même si ce qu'il dit est hautement sujet à caution, sur le fait que Russell n'aurait jamais annoncé de date pour la seconde venue du Christ.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Russell baptisé mormon

Messagepar Conspirator » Ven Mar 09, 2012 11:52 am

Reslight est un autre dinosaure du net, le premier à fournir en format électronique les Watchtower du temps de Russell, vers la fin des années 90...
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité