Le selfie théocratique..

Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Le selfie théocratique..

Messagepar Conspirator » Lun Déc 29, 2014 2:02 pm

Avec l'acceptation d'Internet depuis ces 5 dernières années, on note de nouvelles pratiques chez les TJ, le site jw-archive.org est un lieu amusant, où les activités "théocratiques" sont l'occasion de tas de selfie de TJ se photographiant seuls mais plus souvent en groupes dans leurs activités religieuses. Un exemple:

http://www.jw-archive.org/post/10641413 ... land-photo

Il y avait quelque chose dans les selfies que je trouvais complètement faux quand j'en vois de copains qui se flashent partout et n'importe où toujours avec la banane un truc clinquant et faux, grâce aux Tj je vois bien mieux encore le truc, où comment une activité complètement ennuyeuse comme la prédication (il ne s'agit plus que du placement-produit religieux) devient merveilleux avec des photos glamours et friendly- aware.
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités