Les Témoins de Jéhovah chérissent'ils le lien conjugal ?

Avatar de l’utilisateur
sammy
Apprenti
Messages : 46
Enregistré le : Lun Sep 14, 2015 8:51 pm

Les Témoins de Jéhovah chérissent'ils le lien conjugal ?

Messagepar sammy » Dim Nov 29, 2015 11:50 pm

les colonnes du vendredi: Les Témoins de Jéhovah chérissent-ils le lien conjugal ?
http://jwsurvey.org/life-stories/the-friday-column-do-jehovahs-witnesses-cherish-the-marital-bond

TRADUCTION DU POST EN FRANCAIS
Posté sur JWSURVEY.ORG le 28 novembre 2015
Image

Les Témoins de Jéhovah se targuent d'estimer la sainteté du mariage. Mais est-ce vrai en toutes circonstances?

Au cours de l'année dernière, je commençais à sortir des Témoins de Jéhovah. Ma diminution d'activité ne passa pas inaperçue.
Quelques coreligionnaires et amis se sont approché de moi avec un avertissement fort: "Soit prudente. Satan passe au travers de ton mari pour te décourager à servir Jéhovah”
Pourquoi en sont-ils arrivés à une conclusion aussi dure ? Etait-il un homme violent, m'interdisant physiquement d'assister aux réunions ? A-t-il crié sur moi avec un ton élevé pour me décourager de prêcher ? M'a-t-il réprimandée concernant ma foi en avançant des idées apostates au lieu de vérités bibliques?
la réponse à ces questions est un résonnant "non !", il était la même personne, aimant, travailleur, honnête et de bonne moralité, que celui que j'avais épousé. La seule chose qui avait changé était que lui, un an auparavant, avait quitté la religion de sa jeunesse, sans aucune faute, discipline ou explication.
Sa sortie a déclenché un changement dans la façon dont les autres croyants ont vu notre relation. Pendant un an, il m'a été constamment rappelé le danger d'avoir un incroyant volontaire comme un conjoint.
Comme la plupart l'ont fait, je croyais que le peuple de Jéhovah respectait les liens familiaux, y compris l'union conjugale, même si l'un était un incroyant. Pourtant ce ne fut pas mon expérience personnelle Alors que je cherchais à trouver un équilibre dans mon nouveau rôle, je reçu beaucoup de pressions pour abandonner et quitter mon mari.
Cela me laisse avec des questions: Est ce que les Témoins de Jéhovah séparent les familles ? Permettent-ils pour la séparation pour des motifs autres que l'adultère ? Enfin, pourquoi des coreligionnaires insistent sur le fait que Satan fasse une attaque personnelle contre moi par l'intermédiaire de mon conjoint ?
Pour m'aider à comprendre ce qui se passait, je me suis engagé dans une recherche et une réflexion personnelle..
En octobre 2014, JW.org pose cette question : est-ce que les Témoins de jéhovah brisent les familles ou les construisent ?
Ce fut leur réponse …
En tant que Témoins de Jéhovah, nous travaillons à construire des familles, à la fois la nôtre et celle de nos voisins. ... Dans la Bible, [Jéhovah] enseigne les principes qui ont aidé les gens dans le monde entier pour avoir des mariages qui sont forts et heureux.…
L'article continue en donnant des expériences montrant comment des familles aux croyances mixtes étaient mieux parce que l'un des conjoints est devenu Témoin de Jéhovah. Le conjoint nouvellement converti pourrait appliquer les principes bibliques pour régler les conflits et de renforcer les liens du mariage. .
Toutefois, l'article poursuit en admettant que la conversion pourrait entraîner des conflits.
Il faut admettre que cela arrive parfois. Par exemple, un rapport de 1998 par la société de recherche Sofres trouvé que 1 mariage sur 20 dans lequel un seul conjoint était un témoin avait de sérieux problèmes lorsque qu'il se convertit. .
Jésus a prédit que ceux qui suivent ses enseignements serait parfois souffrent conflits familiaux. (Matthieu 10:32-36)
Comme je lisais le dernier paragraphe, il sentait la contrevérité ; un conflit pure et simple au niveau du comportement et des enseignements au sein de l'organisation (en gras).
Cependant, les témoins n'encouragent pas leurs membres à se séparer d'un conjoint qui est pas un témoin. . La Bible dit : «Si un frère a une femme non-croyante et elle est agréable à rester avec lui, qu'il ne la quitte pas ; et si une femme a un mari non-croyant et qu'il est agréable de rester avec elle, qu'elle ne répudie point son mari. "(1 Corinthiens 7:12, 13)Les Témoins de Jéhovah respectent cette ordre.
Peut-être, si je ne l'avais jamais été un témoin et mon mari étais resté un incroyant, les membres de la congrégation m'auraient fourni un soutien et m'auraient traité différemment. Mais, hélas, non. Parce que mon mari est devenu un incroyant, volontairement et par choix, je ne reçus pas un tel soutien.
Plutôt, je devais supplier les anciens pour un appel aux bergers À l'époque, je cherchais désespérément une orientation et d'aide. Ce fut l'expérience la plus étrange.
Rapidement, le ton de la réunion pris un virage Les anciens ont essayé de me forcer à révéler des détails privés concernant la sortie de mon conjoint de l'organisation. J'ai refusé. Ils m'ont averti que Satan allait essayer de "faire naufrager" ma foi à travers les actions , et les interactions de mon mari
J'avais besoin d'encouragements et de conseils spirituels. À cette fin, ils m'ont fourni avec une publication imprimée en septembre 2006 par la Watchtower intitulée,, “Quand un être cher quitte Jéhovah.”  Il décrit ma situation personnelle perçue avec ces mots descriptifs que l'angoisse profonde, dévastatrice, le cœur brisé et difficultés. .

Les anciens ont essayé de confirmer cette crainte en partageant l'extrait suivant:
Il est donc pas surprenant que les humains pleurer sur la perte d'un parent spirituel bien-aimé..
En effet, la perte spirituelle d'un être cher est parmi les plus difficiles des épreuves qui arrivent aux vrais adorateurs. . (Actes 14:22) Jésus a dit que l'acceptation de son message provoquerait la division dans certaines familles. (Matthieu 10:34-38) Ce n'est pas pour autant que le message de la Bible est en lui-même la cause des divisions familiales. Mais plutôt, que les membres de la famille incrédules ou infidèles provoquent une rupture en rejetant, en abandonnant, voire en étant contradicteurs de la voie du christianisme.


Je suis parti de cette réunion, comme une épave, et le harcèlement de la part des membres de la congrégation a continué
. Dans les semaines oui lui n'assistait plus aux réunions ou à la prédication, les membres de la congrégation, y compris les pionniers, les anciens et les épouses des anciens, ont commencé à me rappeler que mon mariage était secondaire dans ma vie et mon dévouement à Dieu. Sans demander comment les choses étaient à la maison, ils ont commencé à dire que mon conjoint interférait dans les questions spirituelles. .
Maintes et maintes fois, les membres de la congrégation ont offert des conseils non sollicités : «Dieu vient en premier, alors soit prête à te séparer." En outre, certains ont même offert d'aider à emballer mes affaires.
Pas une seule fois je n'avais dit à qui que ce soit qu'il m'empêchait d'assister aux réunions, à la prédication, ou un mode de vie chrétien. En fait, il était toujours en règle et n'avait commis aucune faute aux yeux de la congrégation. .
Maintenant, le divorce est autorisé que si l'un des compagnons, commet un adultère. Mais trois circonstances extrêmes permettent de séparation.
Comme expliqué dans le livre “gardez vous dans l'amour de Dieu” Appendice:
1. Refus délibéré de subvenir aux besoins de la famille
2. Violences physiques extrêmes
3. Incontestable mise en danger de la spiritualité

Incontestable mise en danger de la spiritualité. A Il peut arriver qu’un conjoint essaie en permanence d’empêcher l’autre de pratiquer le vrai culte ou cherche même, dans un domaine quelconque, a le forcer a enfreindre les commandements divins. . Dans un tel cas, le conjoint menacé pourrait être amené à décider si le seul moyen pour lui de continuer à “ obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu’aux hommes ” ne consisterait pas à demander une séparation judiciaire.—Actes 5:29.
Pourtant, cela n'a pas été mon cas. Pourquoi faisaient-ils tant d'efforts pour me pousser loin de mon conjoint ? Vraiment, je crois qu'ils avaient peur que je commence à m'éveiller et à ne plus servir Jéhovah. .
Mes amis me rappelaient constamment que ma vie spirituelle était en voie de disparition et la seule solution était de se séparer de mon mari..
Malheureusement, je comprenais la crainte qui les motivait. Durant la plus grande partie de ma vie, on m'a dit que le mariage pourrait réussir que si Jéhovah était une partie de celui-ci
“La corde triple” est une expression figurative. (Ecclesiaste 4:12) Lorsqu'il est appliqué au mariage, il comprend le mari et la femme, deux fils, qui sont entrelacées avec le brin central, Dieu. Être uni à Dieu donne un couple la force spirituelle pour faire face aux problèmes et à atteindre la joie.-w08 9/15, page 16.
A vrai dire, la faute incombe à ceux qui émettent instructions et renforce leur enseignement tout en déguisant ces conseils aussi utiles.
Je suis heureuse d'avoir écouté mon cœur et le sens commun. Je suis reconnaissant je me suis battue pour préserver mon mariage face au conflit et au changement. Nous avons passé du temps ensemble chaque jour, en ayant l'habitude de marcher en soirée Cela a contribué à nous rapprocher.
Honnêtement, il n'en a pas été ainsi jusqu'à ce que mon mari soit parti que nous ayons commencé à avoir de vraies conversations honnêtes. Cela m'a aidé à ouvrir les yeux à la vérité à propos de cette organisation nuisible. Je ne suis plus un drone aveugles obéissant sans réfléchir ou inconséquent.
Mon mariage est-il édifié ? Suis-je plus heureuse maintenant que je peux communiquer sans crainte ? Avons-nous plus de temps à passer ensemble, ce qui renforce notre lien du mariage?
Oui !
Mon seul regret ?
Est que nous n'ayons pas quitté plus tôt
.


Image
deux sites à conseiller :
https://www.watchtowerlies.com/
http://www.ex-temoinsdejehovah.org/
Il nous est conseillé de nous alléger, évitons donc toutes les chaînes qui pourraient nous lier à une organisation parasite, et profitons de la liberté chrétienne.
Avatar de l’utilisateur
Conspirator
Administrateur - Site Admin
Messages : 1932
Enregistré le : Mer Avr 05, 2006 1:00 pm

Re: Les Témoins de Jéhovah chérissent'ils le lien conjugal ?

Messagepar Conspirator » Lun Jan 18, 2016 11:30 pm

Ah si seulement il n'y avait que la watchmama pour foutre en l'air des couples, mais quarantaine oblige, autour de moi çà dézingue sec... bon au moins ce n'est pas par idéologie, c'est "la vie est courte" et "j'en ai marre de voir ta gueule", pas mieux je passe mon tour.
Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde: je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d'eux, retiré à l'écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres: ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l'espèce humaine; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d'eux, mais il ne les voit pas; il les touche et ne les sent point; il n'existe qu'en lui-même et pour lui seul, et s'il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu'il n'a plus de patrie.
Au-dessus de ceux-la s'élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d'assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l'âge viril; mais il ne cherche, au contraire, qu'à les fixer irrévocablement dans l'enfance
Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, vol II.

Retourner vers « Général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités